Bernard werber, entre écrivain et génie

Posted on mars 1, 2012

0


20120301-230415.jpg

Bernard werber est pour ceux qui ne le connaissent pas un auteur de science fiction, surtout connu pour son œuvre « Les fourmis » parue en 1991
Enchaînant best-seller sur best-seller, il se fait une place parmi les plus grands écrivains
Vu comme une star en Corée, il attire un large public grâce a un style assez simple et compréhensible par tous
Bon en ce qui est de la critique, je vais choisir mon livre préféré « Les thanatonautes » paru en 1994
Résumé couverture :
 »
L’homme a tout exploré: le monde de l’espace, le monde sous marin, le monde souterrain; pourtant il lui manque la connaissance d’un monde : le continent des morts. Voilà la prochaine frontière. Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexe, veulent relever ce défit et, utilisant les techniques de médecine mais aussi d’astronautique les plus modernes, partent à la découverte du Paradis.
Leur dénomination? Les thanatonautes. Du grec thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur). Leur guide? Le livre des morts Tibétains, le livre des morts Egyptiens, mais aussi les grandes mythologies et textes sacrés de pratiquement toutes les religions qui semblent depuis toujours avoir su ce qu’étaient le dernier voyage et le « véritable » Paradis. Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu et en découvrent les décors immenses et mirifiques. Le mot terra incognita recule en même temps que, jour après jour, on apprend ce qui nous arrive après avoir lâché notre dernier soupir.
« 

Points positifs :
– L’histoire est racontée a la première personne ce qui permet au lecteur de s’identifier et de se retrouver dans les différents événements
– L’introduction de beaucoup de question philosophiques et existentiels
– Parle ouvertement de la mort autre part désignée comme « tabbou »
– …

Points négatifs :
– Je n’en ai trouvé aucun ^^’
Note Smoothietime :
10/10

Publicités
Posted in: Critiques